Prix du Patrimoine Nathan Katz

Catégorie 
Artistes
Soutiens aux projets
Partenariats
Association Capitale Européenne des Littératures (ACEL)
Prix du Patrimoine Nathan Katz

asso.acel@wanadoo.fr

Prix du Patrimoine Nathan Katz / Nathan Katz-Priss fir Literàtür im Elsàss / Nathan-Katz-Preis für elsässische Literatur
Le Prix du Patrimoine Nathan Katz distingue depuis 2004 une oeuvre du patrimoine littéraire alsacien, du Moyen-Age à nos jours, écrite en dialecte ou en allemand et encore peu ou pas traduite en français. Ce Prix récompense également le travail d’un traducteur grâce à qui une œuvre de premier plan peut redevenir accessible aux lecteurs. Il est parrainé par l'OLCA.

Palmarès :

- Prix 2018 : Nathan Katz, traduit de l’alémanique par Jean-Louis Spieser
- Prix 2017 : Lina Ritter, traduit de l’alémanique par Jean-PaulGunsett
- Prix 2016 : Georges-Daniel Arnold, traduit de l’alsacien par Roger Siffer et Susanne Mayer
- Prix 2015 : Albert Schweitzer, traduit de l’allemand par Jean-Paul Sorg
- Prix 2013 : Ernst Stadler, traduit de l’allemand par Philippe Abry
- Prix 2012 : Émile Storck, traduit du dialecte par le Cercle Emile Storck
- Prix 2011 : Jörg Wickram, traduit de l’allemand du XVIe siècle par Catherine Fouquet
- Prix 2010 : Rulman Merswin et l’Ami de Dieu de l'Oberland, traduits du moyen haut-allemand par Jean Moncelon et Éliane Bouchery
- Prix 2009 : René Schickele, traduit de l'allemand par Irène Kuhn et Maryse Staiber
- Prix 2008 : Gustave Stoskopf, traduit de l'alsacien par Noctuel
- Prix 2007 : Jean Geiler de Kaysersberg, traduit du moyen-haut-allemand par Christiane Koch
- Prix 2006 : Alfred Kern, traduit de l’allemand par Jean-François Eynard
- Prix 2005 : Albert et Adolphe Matthis, traduits de l'alsacien par Gaston Jung
- Prix 2004 : Jean Hans Arp, traduit de l’allemand par Aimée Bleikasten